Share
COVID-19 / CONFINEMENT : LE SPORT COMME REMÈDE

COVID-19 / CONFINEMENT : LE SPORT COMME REMÈDE

Depuis l’annonce faite par les autorités gabonaises sur l’état d’urgence traduite notamment par le confinement total du grand Libreville, l’on constate un fait inédit dans les rues, il s’agit de la pratique du sport par les populations. 

Dès 18 h, les rues sont bondées de personnes en survêtements pratiquants diverses activités sportives. La raison de cette volonté soudaine à la pratique du sport serait l’évacuation des tensions dues aux longues journées de confinement.

Depuis l’effectivité de l’état d’urgence du grand Libreville, il n’est plus rare de voir un ou plusieurs groupes de personnes, et même des couples faire soit ; un footing, des étirements, la musculation, etc.

Selon les pratiquants rencontrer sur les lieux, le sport nous évite la prise de poids, le stress, la tension et autres maux très souvent liés à l’inactivité. De plus, cela raffermit les liens entre concitoyens. 

« Être chez soi toute la journée sans rien faire peut entraîner le stress ou augmenter la tension, surtout avec le bruit des enfants dans la maison. C’est pour cela que nous évacuons cette pression en fin d’après-midi dans le quartier. Nous reprenons la pratique du sport après 5 ans d’arrêt. » A indiqué le couple Makosso Obiang Delaroche.


Une phase de confinement favorisant contre toutes attentes le renforcement des liens familiaux, mais aussi le bien-être physique voir psychologique.
Le sport c’est bien, mais toujours est-il qu’il faille respecter les mesures barrières instaurées par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus.

 

Par Pierre BOUTAMBA 





Leave a Comment