Share
SALON GABON DURABLE 2019 : PRÉVU DU 2 AU 6 JUILLET AU JARDIN BOTANIQUE

SALON GABON DURABLE 2019 : PRÉVU DU 2 AU 6 JUILLET AU JARDIN BOTANIQUE

L’Agence Stella Maris par l’entremise d’Alex Bita et Moïse Meyo, réitère aux entreprises ses engagements, ainsi pour la quatrième fois elle organisera son salon ‘’ Gabon Durable ‘’ édition 2019 au Jardin Botanique de Libreville, du 2 au 6 juillet prochain. L’information a été rendue public ce jour au cours d’une conférence de presse.

Libreville, la capitale gabonaise accueillera bel et bien la 4e édition du salon des eaux et forêts, de l’environnement et du développement durable. Après sept (7) années de recul, l’agence Stella Maris et le ministère des eaux et forets envisagent de donner une toute autre dimension à ce salon qui se veut être un espace majeur d’opportunités. « Nous tenons à travers cette rencontre faire connaître les tenants et aboutissants du salon ‘’ Gabon Durable 2019 ‘’ » s’est prononcé, Alex Bita.

Toutefois, l’objectif visé derrière la création du concept ‘’ Gabon Durable’’, selon les promoteurs ; Alex Bita et Moïse Meyo, c’est la mise en place d’une plate-forme d’échanges valorisant ; les entreprises dans différents secteurs d’activités, les ONG, les institutions et bien d’autres au Gabon.

L’occasion pour les participants de pouvoir partager des idées où de négocier des contrats en tête-à-tête, mais surtout la mise en valeur des initiatives gabonaises dans le domaine du développement durable. « Évidemment, des opportunités, il y en aura. Alors que les uns et les autres en profitent » a renchérit, Alex Bita.

Au programme quatre (4) jours durant ; des conférences débats sur la gestion des déchets, la biodiversité, le tourisme, le numérique, l’énergie renouvelable, la gestion durable des forêts, l’agriculture, les changements climatiques, l’exploitation minière, forestière et pétrolière, etc.

‘’ Gabon Durable ‘’ ne se raconte pas, ça se vit. Alors, rendez-vous du 2 au 6 juillet 2019 au lieu-dit du Jardin Botanique situé face au Camp de Gaulles.

Par  S.E MISSEVOU

Leave a Comment