Share
GRÈVE GÉNÉRALE ET ILLIMITÉE AUX EAUX ET FORÊTS : LEE WHITE ACCUSÉ DE MUTISME PAR LES AGENTS

GRÈVE GÉNÉRALE ET ILLIMITÉE AUX EAUX ET FORÊTS : LEE WHITE ACCUSÉ DE MUTISME PAR LES AGENTS

Les agents du ministère des Eaux et Forêts regroupés au sein du SYNAPEF en grève, décident de passer à la vitesse supérieure. Ils réclament la suspension de la fonction de haut responsable a priori illégale du ministre des eaux et forêts Lee White et le paiement de la prime sectorielle.

Le syndicat observe avec regret ; « le mutisme de Monsieur Lee White, ministre des Eaux et forêts, malgré la généralisation de la Grève dans tout le pays, ainsi que les manœuvres visant à discréditer cette protestation légitime et légale au lieu de trouver des solutions concrètes de sortie de crise. » Peut-on lire dans sa note d’information.

Ainsi, pour manifester leur mécontentement, les agents ont décidé de sursoir les activités du service de supervision et d’empotage. Néanmoins, un service minimum aux postes de contrôles sera observé. 

La note rendue publique indique ; 1 h 30 min de travail, soit ; 5 h 30 a 17 h 00, en lieu et place de 3 h de temps, c’est-à-dire ; 12 h –15 h comme à l’accoutumée. 

Par ailleurs, les travailleurs annoncent la limitation des contrôles des grumiers, tout en expliquant à qui de droit les raisons de cette montée au créneau. La vigilance sera donc de mise pour la sécurité des biens et personnes.

Pour rappel, l’arrivée du ministre en charge des eaux et forêts à ce poste en septembre 2019 à la suite d’un Conseil des ministres a suscité de vives réactions au sein de la population. 

C’est dos au mur que Lee White subit les foudres des agents de son département ministériel, sa toute première crise depuis sa nomination.

 

La rédaction

Leave a Comment