Share
COVID-19 : LA POLICE DE TCHIBANGA SAISIE DES TOUQUES DE MUSSUNGU ET MBULA

COVID-19 : LA POLICE DE TCHIBANGA SAISIE DES TOUQUES DE MUSSUNGU ET MBULA

Plusieurs touques contenant des vins traditionnels parmi lesquels ; le Mussungu (vin de canne à sucre) et le Mbula (vin de palme), ont été saisis par la police récemment dans la ville de Tchibanga. Une opération menée par Mme Christiane Leckat, gouverneur de la province de la Nyanga, par ailleurs présidente de la coordination provinciale face à la Covid-19. 

Les responsables des dépôts de vente de Musungu et Mbula ont assisté les yeux larmoyants à la saisie par la police de leurs stocks de vins au marché du quartier, la carrière, réputé être l’un des points de livraison et vente desdites boissons très appréciées par leurs consommateurs. 

Malgré ce coup de filet diversement interprété, à Tchibanga comme Libreville la vente de ces produits se poursuit de façon clandestine. 

Cependant, d’autres dépôts de la ville de Nazaire Boulingui ont été visités par la police, l’on apprend d’ailleurs que les consommateurs par dizaines n’ont pas cessé de l’adresser des piques tout au long de cette journée.

Nous précisons, soit dit en passant, que l’opération conduite par Mme Christiane Leckat, gouverneur de la province de la Nyanga, par ailleurs présidente de la coordination provinciale face à la Covid-19, est d’un franc succès. Laquelle s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie dans cette partie du pays où l’on enregistre pour l’instant aucun cas. 

Selon notre confrère, Olivier Bakenda Mbadinga  ; « cette descente est la conséquence de l’entêtement des adeptes de ces boissons locales, mais surtout, de quelques revendeurs véreux qui trouvent le moyen de feinter les autorités en servant le précieux liquide à leurs clients portes closes » a-t-il indiqué dans un post à travers les réseaux sociaux. 

 

Par Pierre BOUTAMBA

 

Leave a Comment