Share
CONSTRUCTION DE 1000 LOGEMENTS À LIBREVILLE : LA CNSS FAIT DES JALOUX

CONSTRUCTION DE 1000 LOGEMENTS À LIBREVILLE : LA CNSS FAIT DES JALOUX

Depuis bientôt 2 ans à la tête de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), Dr Nicole Assélé ne cesse d’être la cible d’attaques de toutes sortes. La résultante de son savoir-faire stratégique en matière de gestion structurelle, mais surtout pour son engagement indéfectible a la vision du Chef de l’État, son excellence, Ali Bongo Ondimba. 
Au cœur de cette haine viscérale à l’endroit du Dr Nicole Assélé, les réformes initiées en vue de la modernisation de la Caisse nationale de sécurité sociale, un point qui fâche sans relâche bon nombre de ses détracteurs.

Objective et dynamique, Dr Nicole Assélé est clairement l’une des femmes les plus appréciées dans la société gabonaise, notamment par le biais de son association, l’Appel des Mille et Une, à travers laquelle plusieurs actions sociales et économiques sont menées en faveur des femmes.

Travailleuse et rigoureuse, cette dernière suscite le respect et l’admiration. Une fierté pour la Nation gabonaise. Mais hélas, voilà plusieurs mois déjà qu’elle fait l’objet d’attaques et médisances de tous genres. Ainsi, les ennemis du progrès ont trouvé pour arme de destruction de la vie d’autrui, le sabotage des actions par des plaintes sans têtes ni queues. Des cabales de toutes sortes orchestrées et diffusées dans certains médias de la place.

Raison pour laquelle hier mardi 23 avril, après l’annonce du financement de la construction de 1000 logements par la (CNSS) au profit de ses administrés, cela par l’entremise d’un prêt de 45 milliards de Francs, octroyé par la Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale (BDEAC), la dame au grand cœur a encore fait l’objet de plusieurs attaques sur la toile mais surtout, le siège de la (CNSS) a été pris d’assaut par un groupe de « retraités » qui seraient selon les agents de la (CNSS), manipuler par des personnalités qui veulent à tout prix la tête de ; Nicole Assélé, afin de pouvoir soutirer a leur guise des liquidités au détriment des affiliés et salariés de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Pour rappel, depuis l’arrivée de la Directrice Générale de ladite institution, l’on constate la redynamisation de manière significative du rendement de cet outil social au bénéfice des retraités et des populations. Les cotisations pour le compte de l’année 2018 ont été totalement payées, les recettes budgétaires ont connu une nette évolution, les employés sont mieux traités, l’image de la (CNSS) est plus attrayante et le plan stratégique mis en place par les équipes favorise l’amélioration des prestations de cette organisation.

Le Docteur Nicole Assélé à initié des réformes qui bientôt garantiront une meilleure gestion des cotisations et une diminution des contentieux entre la (CNSS), les employés et les retraités.
Si les dirigeants de la (CNSS) ont reçu la semaine dernière le collectif des retraités qui contestaient le payement trimestriel des pensions, le mouvement d’humeur d’un groupe de compatriotes révoltés qui pour certains n’étaient pas de retraiter suscite des interrogations.

Ses compatriotes sont-ils vraiment tous des retraités ou comme le pensent plusieurs observateurs, ils seraient des individus à la solde d’une main noire qui n’a pour seul objectif que de nuire à l’image de Nicole Asselé ?

Afin de mettre en lumière ce plan de déstabilisation des personnalités les plus remarquables dans notre pays, a l’exemple du Dr Nicole Assélé, une enquête a été ouverte afin que les coupables répondent de leurs actes.

La Rédaction

Leave a Comment