Share
23 % DE LA POPULATION GABONAISE SOUFFRIRAIT D’HYPERTENSION : LA MAUVAISE GOUVERNANCE DU GABON, L’UNE DES CAUSES ?

23 % DE LA POPULATION GABONAISE SOUFFRIRAIT D’HYPERTENSION : LA MAUVAISE GOUVERNANCE DU GABON, L’UNE DES CAUSES ?

L’hypertension artérielle (HTA) est une maladie qui monte a grande vitesse dans notre pays selon une étude récemment menée au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville (CHUL), 23 % de Gabonais serait malade. La mauvaise alimentation, le stress, etc. Serait les raisons médicales, tandis que pour bon nombre d’observateurs et analystes, l’hypothèse de la mauvaise gouvernance du pays n’est pas à mettre de côté.    

Une étude du cardiologue, Jean Bruno Mipinda, en service au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville (CHUL), montre que 23 % de Gabonais souffre de l’hypertension artérielle.   

Un chiffre qui laisse sans voix pour une population d’un million, huit cent mille habitants (1.800.000). Selon la même étude, 1500 personnes âgées de 4 à 30 ans souffrent de cette maladie, alors que 33% d’élèves sont hypertendus, de quoi tirer la sonnette d’alarme au regard du bilan.   

Les causes de cette maladie chronique selon le cardiologue, seraient la mauvaise alimentation, le stress et bien d’autres. Pourtant, de l’avis global, l’hypothèse de la mauvaise gouvernance du pays serait plausible. 

Un pays dans lequel les gouvernants brillent par des détournements grotesques, a cela s’ajoute d’autres maux qui gangrènent clairement la société. Un véritable désastre pour la population qui sans s’en rendre compte est régulièrement atteinte d’hypertension artérielle. 

Par Pierre BOUTAMBA


Leave a Comment