Share
LES PARTIS (CLR), (ACR) ET (UN) S’AFFAIBLISSENT TANDIS QUE LES SOCIAUX DÉMOCRATES GABONAIS (SDG) SE RENFORCENT

LES PARTIS (CLR), (ACR) ET (UN) S’AFFAIBLISSENT TANDIS QUE LES SOCIAUX DÉMOCRATES GABONAIS (SDG) SE RENFORCENT

Vague de démission au sein des formations politiques que sont ; le Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), l’Alliance pour le  Changement et la Restauration (ACR) et l’UNION NATIONALE (UN). L’annonce a été rendue publique par les concernés au cours d’un point de presse organisé le Jeudi 28 Mars 2019, dans une structure de la place. Une décision collective des militants ressortissants du 1ersiège du département de l’Ogooué et des Lacs à Lambaréné qui profite au parti que dirige, Juste Louangou Bouyomeka, les Sociaux Démocrates Gabonais (SDG).

Toute honte bue, l’annonce fracassante des démissionnaires que sont ; Madoungou Edgard, tête de liste de l'(ACR) aux dernières élections locales, Conseiller départemental ;

Koumba Patrick,  Délégué départemental du (CLR) ;

Sandhou Aubin, militant de l’Union Nationale (UN) ;

Malekou Marc Roland ; Koumba Arlette ;

Lembe Pascal ;

Bouagha Paula Vanelle ;

Nyanggui Lucrecia ;

Tous militants de l'(ACR), ressortissants du 1er siège du département de l’Ogooué et des Lacs à Lambaréné, est un sacré un coup de pied dans la fourmilière.

C’est en ayant fait le triste constat de la léthargie dans laquelle lesdits partis sont plongés depuis belle lurette, dans le département de l’Ogooué et des Lacs au 1er siège à Lambaréné, aussi le non respect des textes statutaires mais surtout le climat délétère existant entre les instances décisionnelles et les militants de base qu’à été prise a l’unanimité cette décision qui hélas, fait grincer des dents.

Ces derniers clairement engagé pour le développement de leur contrée, optent sans vacillation à un changement de paradigme.

« Nous présentons solennellement ce jour notre démission de nos formations politiques respectives pour rallier les rangs des Sociaux Démocrates Gabonais (SDG), formation politique dont les idéaux progressistes cadrent avec les attentes des populations qui aspirent à un meilleur vivre ensemble », s’est prononcé le porte-parole des démissionnaires, Edgard Madoungou.

Par S.E MISSEVOU

Leave a Comment