Share
JESSYE ELLA EKOGHA, AU-DESSUS D’EDGARD ANICET MBOUMBOU MIYAKOU ?

JESSYE ELLA EKOGHA, AU-DESSUS D’EDGARD ANICET MBOUMBOU MIYAKOU ?

Le porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, serait au-dessus du ministre d’État, ministre en charge de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou ? La question vaut son pesant d’or. Selon certaines indiscrétions, le successeur d’Ike Ngouoni à la présidence de République posséderait la manne allouée a la presse locale, ce dernier serait semble-t-il le bourreau des médias privés avec pour bouc-émissaire le COPIL.

Selon toute vraisemblance, le porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, serait le détenteur de la manne allouée à la presse locale pour la communication de lutte contre la propagation du COVID-19. La non prise en compte de la presse privée aurait pour origine le fait qu’elle soit de plus en plus rugueuse envers le pouvoir. Apprend-t-on. 

Informé de la situation le ministre d’État, ministre en charge de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, va affirmer ne pas être en capacité de résoudre la situation actuelle de la presse privée gabonaise mise volontairement de côté par la simple volonté du COPIL avec l’approbation de Jessye Ella Ekogha, si l’on s’en tient à l’information de notre source. 

À croire que le porte-parole de la présidence de la République est en position dominante devant le ministre d’État, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou. 

Une attitude d’arriviste plombant clairement la stratégie de lutte contre la pandémie du Coronavirus, d’Ali Bongo Ondimba.

 

Par Pierre BOUTAMBA




 

 

 

Leave a Comment