Share
ALI BONGO ONDIMBA COMPARÉ A UN CLANDO EN PANNE

ALI BONGO ONDIMBA COMPARÉ A UN CLANDO EN PANNE

Des internautes comparent désormais Ali Bongo Ondimba à un clando en mauvais état de fonctionnement. Une certaine façon pour eux de dire du numéro un (1) gabonais n’être plus capable de conduire aux destinées du Gabon. 

Ali Bongo Ondimba serait hors course à la prochaine présidentielle au regard de son état de santé, cela malgré son rétablissement à la vitesse grand V de son AVC survenu à Riyad (Arabie Saoudite) en octobre 2018, estime une certaine opinion constituée notamment de partis politiques dit de l’opposition, de syndicats, d’activistes auto-exilé outre-atlantique réclamant à cor et à cri la vacance du pouvoir.

Ainsi, pour imager son propos, elle n’hésite pas à comparer le président gabonais a un clando (véhicule de seconde main à usage commercial) en mauvais état. 

D’ailleurs, peut-on lire sur le compte Facebook de l’un des siens ; « Vous aussi même s’il faut rêver, ce n’est pas avec le clando là que vous pourrez arriver en 2023, il est trop en panne. Ça, c’est le genre de clando qui lâche le chauffeur a mi-chemin. » Déclare l’activiste Bung Pinze. Un exemple de posts tendancieux que l’on découvre chaque jour à travers les réseaux sociaux. 

D’après cette même opinion ; il est inconcevable qu’Ali Bongo Ondimba poursuive son mandat en s’humiliant davantage aux yeux du monde. Pour cette raison, elle exige au Premier ministre, Julien N’koghe Bekale, de se prononcer sur la question en rendant officielle l’incapacité du président a gouverné le pays pour mettre un terme à ce feuilleton qu’elle n’approuve guère. 

 

Par : Pierre BOUTAMBA


Leave a Comment