Share
ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020 : LA SÉCURITÉ PARMI LES NOMBREUX DÉFIS DU PROVISEUR DU LYCÉE NATIONAL LÉON MBA, NADÈGE NANG MAYOMBO

ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020 : LA SÉCURITÉ PARMI LES NOMBREUX DÉFIS DU PROVISEUR DU LYCÉE NATIONAL LÉON MBA, NADÈGE NANG MAYOMBO

Tout semble aller pour le mieux au lycée national Léon Mba où la rentrée administrative est effective depuis le 16 septembre dernier en vue du retour des élèves dans les salles de classes, le 30 septembre prochain sur toute l’étendue du territoire national, cela conformément au calendrier scolaire 2019-2020. À ce propos, le proviseur Nadège Nang Mayombo s’est livré à l’exercice des questions réponses de la presse, le jeudi 19 septembre 2019.

Presse : Madame le Proviseur, comment se déroule les préparatifs de la rentrée scolaire 2019-2020 au lycée Léon Mba

Proviseur : merci de bien vouloir m’accorder la parole dans vos médias respectifs, je dirais tout simplement qu’au niveau du lycée Léon Mba, le démarrage est assez timide du fait que l’on soit encore dans la phase de recensement des agents de l’État partant du ministère de l’Éducation nationale en ce qui nous concernent. C’est ce qui retarde la reprise administrative véritable, bien que nous ayons déjà organisé une première réunion entre les trois responsables afin de fixer le cap pour l’année scolaire qui démarre bientôt.

Presse : en comparaison à l’année scolaire écoulée qui s’est bien déroulée dans l’ensemble, comment souhaitez-vous celle-ci ?

Proviseur : c’est notre souhait à tous qu’elle le soit également, avoir une année scolaire normale qui nous permettent d’achever nos programmes.

Presse : suite aux doléances de certains de vos collaborateurs sur leurs conditions de travail où les plaintes récurrentes des apprenants sur tierces raisons, que répondez-vous ?

Proviseur : vous savez comme moi, le Lycée Léon Mba est un complexe scolaire comptant trois établissements pour environ neuf mille élèves sur le site, nous travaillons en synergie, les trois principaux chefs d’établissements. Disons-le clairement, le souci premier qui revient tout le temps comme dans la plupart des établissements secondaires à Libreville et ses environs, c’est le volet sécuritaire.

En restant sur cet aspect, l’année scolaire écoulée nous nous sommes attachés les services d’une société privée de sécurité totalement prise en charge par l’association des parents d’élèves qui nous a été d’un grand apport. Pour mieux faire cette année, nous comptons sécuriser les élèves et nous-mêmes d’ailleurs avec 12 où 13 agents de sécurité qui pourront dissuader les personnes de mauvaises foi parfois présentent aux alentours du complexe.

Presse : qu’est-ce qui selon vous différencie le lycée Léon Mba des autres établissements secondaires de la place ?

Proviseur : j’ignore si l’on est si particulier que ça, mais à ma connaissance le lycée Léon Mba en lui-même est très particulier par son nom puis du fait qu’il soit le plus ancien des établissements secondaires dans notre pays. J’insiste par votre canal, pour faire savoir à l’association des parents d’élèves l’importanced’avoir une bonne sécurité, notamment pour les apprenants et les enseignants. La sécurité est une priorité pour nous parce que personne ne peut bien travailler s’il n’y pas de sécurité.

Presse : pour des établissements secondaires comme le vôtre, il se pose très souvent le problème d’effectifs, pensez-vous avoir le personnel nécessaire pour répondre aux attentes des élèves ?

Proviseur : pour répondre directement à la question, nous comptons le plus rapidement possible nous entretenir entre responsables pour déterminer si besoin il y a, en termes de ressources humaines.

Presse : notre entretien tir à son terme, en conclusion que doit-on retenir de votre part madame le proviseur ?

Proviseur : tout d’abord j’adresse mes félicitations à la presse d’être venue à la source de l’information, puis je rajouterais, la rentrée scolaire 2019-2020 est a nos portes, alors que les parents s’apprêtent à envoyer leurs enfants chez nous.

Je vous remercie !

Par S.E MISSEVOU

Leave a Comment