Share
UN RESSORTISSANT CAMEROUNAIS MIS AUX ARRÊTS À MOANDA POUR TRAFIC D’IVOIRE

UN RESSORTISSANT CAMEROUNAIS MIS AUX ARRÊTS À MOANDA POUR TRAFIC D’IVOIRE

Les agents de la police judiciaire (PJ)  de Franceville dans le Haut Ogooué viennent, une fois encore,  de mettre la main sur un trafiquant d’ivoire dans la ville de Moanda.

C’est informé d’une éventuelle transaction d’ivoire par une source anonyme, qu’une équipe composée des agents de la PJ de Franceville et d’un agent de la direction provinciale des Eaux et Forêts, appuyée par l’ONG Conservation Justice, s’est rapidement constituée pour se rendre dans la ville de Moanda (sud-est du GABON).

Arrivée sur les lieux, l’équipe a déployé un dispositif dans la zone et sécurisé le périmètre. Trois heures plus tard, un individu, vêtu d’un blouson et d’un pantalon jeans noirs, affichant un comportement suspect est descendu d’un véhicule.

Sur lui, un sac de riz présentant une forme douteuse. Aussitôt, il s’est dirigé à l’endroit indiqué par l’informateur. Immédiatement, les agents ont lancé l’offensive et saisi le suspect.

Il s’agit d’un ressortissant camerounais nommé Joseph KAH PUH, la cinquantaine révolue. Après la fouille, les agents ont retrouvé à l’intérieur du sac, six (6) pointes d’ivoire brut destinées à la vente.

Pris en flagrant délit de détention et tentative de vente d’ivoire, il a été conduit à Franceville dans les locaux de la PJ puis gardé à vue pour des raisons d’enquête afin de mettre la main sur ses complices. Il risque une peine de dix ans de prison selon le nouveau code pénal.

Source CONSERVATION JUSTICE

Leave a Comment