Share
DISPARITION MYSTÉRIEUSE DES CONTENEURS DE KEVAZINGO : QUELQUES-UNS RETROUVER EN CHINE

DISPARITION MYSTÉRIEUSE DES CONTENEURS DE KEVAZINGO : QUELQUES-UNS RETROUVER EN CHINE

L’administration gabonaise à nouveau sous les feux des projecteurs par les magouilles multiformes de ses agents.

Tout y passe on dirait une lettre a la poste ; corruptions, détournements, intimidations, règlements de comptes et bien d’autres, des maux qui la gangrène jusqu’à la moelle. Ainsi, le ministère des Eaux et Forêts semble être le parfait exemple de ce pathétique feuilleton avec la disparition mystérieuse de (353) conteneurs de kévazingo pourtant cellés par la justice.

Dans cette bien curieuse machination aux allures de bal de vampires, l’on apprend selon nos sources, l’interpellation d’individus en bandes organisées au cours des journées de mercredi 8 et jeudi 9 mai 2019, ces derniers favorisant le rattrapage outre atlantique d’une soixantaine de conteneurs hélas,déjà bien loin, en Asie (Chine) précisément.

Selon le procureur de la République, Olivier N’Zahou, cette affaire est un vaste réseau de criminalité impliquant plusieurs hauts fonctionnaires de la république ce qui semble réellement le cas a la vue du déroulement des opérations.

« Les conteneurs n’ont pas pu s’envoler d’eux-mêmes, ils ont été déplacés sur l’ordre des agents du ministère des Eaux et Forêts. Peu importe les rangs ou les grades des concernés, ils seront poursuivis et répondront de leurs actes », a indiqué le procureur, Olivier N’zahou au cours de sa récente communication.

En rappel, lesdits conteneurs sont des éléments devant servir de pièces à conviction dans l’affaire dite des coupes illégales.

Les jours avenir promet à coup sûr des rebondissements, un panier à crabes peut-on dire.

Par S.E MISSEVOU

Leave a Comment