Share
GSEZ AIRPORT INFORME DÉTENIR UN CERTIFICAT PROVISOIRE D’AÉRODROME

GSEZ AIRPORT INFORME DÉTENIR UN CERTIFICAT PROVISOIRE D’AÉRODROME

Dans un communiqué de presse conjointement signé, lundi 25 février 2019, par GSEZ Airport et l’Autorité de l’aviation civile (ANAC), GSEZ Airport informe détenir un certificat provisoire d’aérodrome. Celui-ci précise tout de même que la multinationale singapourienne est engagée dans le processus d’obtention du certificat définitif, aussi que ledit certificat a été délivré par l’ANAC Gabon, conformément à la règlementation nationale établie selon les normes et pratiques de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Le rapport d’audit portant sur le processus de certification de l’aéroport de Libreville réalisé du 29 janvier au 6 février dernier par l’OACI a été jugé conforme. «Aucune dégradation n’a été constatée tout comme aucun avis de retrait du certificat d’aérodrome n’a été émis», peut-on lire.

Le 22 février dernier, s’appuyant sur les conclusions d’un rapport préliminaire de la revue de l’OACI, l’ANAC informait l’opinion dans les colonnes du quotidien l’Union d’un certain nombre d’avancées depuis le 6 octobre 2018 que l’État gabonais a confié la gestion de l’aéroport international Léon Mba à GSEZ Airport.

Le document mentionne ainsi avec satisfaction l’établissement d’un système solide de supervision de la Sécurité de l’aviation civile; une progression significative du taux de mise en œuvre des normes et pratiques recommandées de l’OACI et ne déplore aucune préoccupation significative de sécurité.  Une fois le rapport définitif établi par l’OACI, l’ANAC publiera les avancées significatives réalisées.

En effet, dès la reprise de l’aéroport international Léon Mba, GSEZ Airport a entrepris un vaste programme d’aménagements visant à maintenir l’infrastructure vieillissante et améliorer l’expérience passager. Dans cette perspective, GSEZ Airport est fermement résolue à améliorer l’infrastructure aéroportuaire du Gabon afin de donner un nouveau souffle à l’infrastructure vieillissante et de proposer de meilleurs services aux passagers.

Par S.E MISSEVOU

Leave a Comment